AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Monde d'Ewilan

Et si vous profitiez de ce beau soleil pour explorer Gwendalavir? Entrez dans l'univers de Pierre Bottero et faites vos preuves pour inscrire votre nom au grand Livre des Légendes. Le Monde de Invité, ça sonne mieux non?
Les exilés d'Abyndal

Un monde comportant 4 nations puissantes et de nombreuses races, où des exilés d'autres mondes font leur apparition. S'intégrant ou non, ceux ci peuvent faire basculer l'équilibre précaire...
Vampire's Kingdom

2026 - La terre se partage entre les vampires et les humains. Certains les servent, d'autres les combattent ou vivent avec eux.

Partagez| .

Les Chroniques d'Ambrosia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar

Âme errante de l'Antre.

Messages : 15
Date d'inscription : 11/06/2017
Age : 31

MessageSujet: Les Chroniques d'Ambrosia Dim 18 Juin 2017 - 18:58

Bonjour!!



Les Chroniques d'Ambrosia

Lien vers le forum : http://chroniqueambrosia.forumactif.org/
Type/catégorie du forum : Forum steampunk/victorien et politique
Descriptif succinct : L'Empire de vapeur est au centre du monde, ainsi que sa capitale, là où tous les complots se jouent et où la technologie s'invente, tout cela sous le regard des Dieux.

Date d'ouverture du forum : Janvier 2017
Nombre actuel de joueurs : 23 joueurs + 13 Dc +1 MJ, soit 37 comptes


CONTEXTE

Bienvenue dans la cité impériale d’Ambrosia, capitale de l’empire de vapeur, de l’empire d’Ambrosia. Cernée par la mer et par trois autres pays, le Protectorat d’Ameth, une théocratie centrée sur la vénération du dieu Ameth et de ses descendants sur terre, la Ligue Raclusienne, un assemblement de Cités-Etats plus ou moins démocratiques, et le royaume d’Eskr, une monarchie fondée sur le système féodal, l’empire ambrosien a su tirer son épingle du jeu en se montrant presque comme un leader.

Tout jeune homme, toute jeune femme, se doit de se rendre à Ambrosia à l’âge de dix-huit ou vingt ans pour devenir pupille de l’empire pendant trois ans, sous la houlette d’un tuteur d’une autre nation pour limiter les hostilités entre les différents pays. Mais si certains rapprochements se créent, certains fossés se creusent… Là-bas, ils se retrouvent à « servir » comme pupille. Pas esclave, pas domestique, ils servent comme page, comme valet, comme coursier, pour leur tuteur.

Tout le monde a bien vite compris que personne n’avait intérêt à malmener trop son pupille : après ces années passées, une vengeance serait si facile… surtout à la cour d’Ambrosia où tout un chacun ourdit ses propres plans et ses propres complots… Qui sait si maltraiter un pupille ne pourrait pas se révéler contreproductif…

Vous aussi, vous avez votre place ici. Qui serez-vous ? Un Grand de la cour, nommé par l’impératrice ? Un dignitaire ? Un pupille ? Une humble (ou pas) personne du peuple ? Plus important ! Quels sont vos intérêts ? Où va VOTRE allégeance ? Quel(s) complot(s) ourdissez-vous ? Pire encore, à quel(s) complot(s) participez-vous sans même le savoir ?


RÈGLES SPÉCIFIQUES AU FORUM

Merci de faire des phrases afin que le tout soit compréhensible.
- 16 ans et plus
- 15 lignes demandées par poste
- Humain uniquement
- Aernia est le compte principal pour l'utilisation des interventions MJ si nécessaire dans les RP
- Univers polythéiste, impossibilité d'être incroyant


PERSONNAGES PRÉDÉFINIS


INFORMATIONS SUPPLÉMENTAIRES



Staff du forum

RèglementContexteVisiteursRegistresGuide

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/


avatar

Âme errante de l'Antre.

Messages : 871
Date d'inscription : 14/06/2015
Titre de noblesse :

MessageSujet: Re: Les Chroniques d'Ambrosia Lun 26 Juin 2017 - 17:28

Réservé staff

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Âme errante de l'Antre.

Messages : 15
Date d'inscription : 11/06/2017
Age : 31

MessageSujet: Re: Les Chroniques d'Ambrosia Lun 10 Juil 2017 - 10:41

Bonjour à vous, voici quelques nouvelles des Chroniques d'Ambrosia :d

Les Chroniques d'Ambrosia
New du 07/17
Statistiques :

33 comptes inscrits:

19 joueurs - 13 DC
28 validés - 4 Inactifs
6 Grands -9 Dignitaires
10 Peuple - 4Pupilles



News en bref :

•28/06/2017: Apparition du topic Qui sommes nous?
•28/06/2017: rajout sur la cabale
•22/06/2017: MAJ réglement : "Règle sur les DC"

Honneurs aux derniers arrivés


La famille de Choiseul s'agrandit avec l'arrivée de Nicolas de Choiseul
Il était à bord du même bateau que la jeune amethienne Olympiane de Thiam. A Ambrosia d'ailleurs Dante Oak évolue parmi nous en tant que bibliothécaire!

Qui sommes nous?


Les chroniques d'Ambrosia est un univers STEAMPUNK à tendance victorienne.

Le mot tendance a toute son importance, loin des règles d'or absolu du victorien,
nous en prenons quelques bribes, l'important est de garder un univers particulier avec ses propre codes et ses propres secrets.

La présence d'un univers polythéiste, des dieux omniprésents, se conjugue à l'évolution technologique d'un monde en éternel mouvement. L’athéisme n'existe pas, car l'on ne peut, au final, pas douter de l'existence des dieux. Sous le joug d'un univers tel que celui-là, les règles, les contraintes, régissent un quotidien enveloppé par l'idée d'aventure, de découverte ou de plus mais surtout par le caractère politique de l'univers. En effet, les différentes cultures, les pays, s'opposent dans un perpétuel désir de prendre le dessus via des complots et des coups-bas.

Les dieux existent, les remettre en question ou faire preuve d’athéisme c'est prendre le risque de se mettre en marge de la société, voir d'être un paria. De ce fait simple, il est important de comprendre que les dieux existent dans cet univers et que personne ne viendra à se poser de question sur leur existence, car la chose est impossible, ils régissent l'absolu quotidien. Le sens moral de la société ambrosienne a ses propres philosophes qui s'accordent avec cela.  -D'ailleurs être un impie n'est pas être incroyant, c'est croire aux élus de la kabbale-

Critiquer la société c'est donc critiquer les dieux. Mais comme chaque pays a sa propre culture et qu'il peut exister des gens qui veulent changer le monde, il faut comprendre que
cela ne peut se faire  sans association de divinité. Il est pourtant rare que l'on veuille changer l'Empire qui est un lieu salutaire pour tous.

Les différents pays et sociétés se conjuguent et essayent de s'accorder. Mais Ambrosia restera toujours le lieu le plus libertaire. Les préférences sexuelles ou les modes de vies libertaires seront plus que mal vu dans les autres contrées, spécifiquement Ameth, encore que Raclus peut s'avérer moins pointilleux sur les couples non mariés par exemple.

Nous évoluons par un système de MULTIPLES INTRIGUES auxquelles vous avez la liberté de prendre part activement ou non. Vous pourrez être du bon côté, comme du mauvais, et être qui vous souhaitez dans cet univers, à vos risques et périls bien évidement !

Jouez ce que vous voulez, gérez votre évolution, bon ou mauvais peu importe. Croyant en les dieux ou en la Kabbale. La mort peut arriver si vous allez trop loin et que vous vous faites prendre, c'est un risque. Une mort juste pour une mort cependant n'arrivera jamais en Ambrosia.

L’intrigue principale est centrée sur la capitale d'Ambrosia, au sein de l'Empire : c'est ici que les choses se font et se défont, que ce soit au palais, aux ministères ou encore dans les ruelles sombres des entrailles de sa cité. C'est l'évolution de votre personnage et de votre jeu qui vous permettra, qui sait, de gravir les échelons ou de réaliser les plus prestigieuses actions !

A la recherche de prédéfinis


SARAH VIALANNI mère maquerelle

Il ne s’agit pas d’un personnage bien ambitieux son idée est de faire prospérer son commerce etc, malgré les complications que ça apporte… de plus, elle joue les espionnes au service de sa majesté et n’hésite pas à rapporter toutes les informations intéressantes…
Il faut comprendre pour autant que Sarah aime l'argent et ne fait rien qui pourrait nuire à sa petite fortune. En savoir plus +



KEITH BRISENDAN, banquier d'un Empire

Il a d'abord cru que la famille Brisendan voulait qu'il se propose en tant que prétendant avant de réaliser qu'on lui confiait la gérance de plusieurs agence de la capitale, issue du travail de son cousin: Ross.

Aujourd'hui, le père veuf doit faire ses preuves à la capitale et reprendre la place d'un homme qui est parti, du jour au lendemain, pour des raisons inconnues. Certaines langues parlent d'un désir de retirer son costume de banquier. Peu importe à Keith, il a peu connu son cousin extravagant.

Ce rôle doit permettre de reprendre en main la gobelin banque, pour ce faire, n'hésitez pas à nous poser des questions ce qui nous permettra de vous confier le rôle.
La gobelin ne peut être géré par un seul joueur et sera assuré par des PNJ désormais injouable au dessus. Vous pourrez découvrir des précisions à ce sujet dans La vie Ambrosienne

Bien qu'originaire d'Ameth, le personnage est un fidèle de la couronne impériale.En savoir plus +

D'autres personnes vacants




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/


avatar

Âme errante de l'Antre.

Messages : 15
Date d'inscription : 11/06/2017
Age : 31

MessageSujet: Re: Les Chroniques d'Ambrosia Sam 2 Sep 2017 - 14:08

Salutation, l'été a été un peu calme dans les actions du fofo, mais nous faisons enfin notre rentrée \o

Les Chroniques d'Ambrosia
New de 08/17
Statistiques :

33 comptes inscrits:

23 joueurs - 9 DC
25 validés - 7 Inactifs
6 Grands -8 Dignitaires
9 Peuple - 2Pupilles



News en bref :

•02/09/2017: Nouveau design V3



les derniers arrivants


Il fut un temps où la famille de  Raimond Beauregard régnait sur Ambrosia, aujourd'hui, destitué du trône, il espère pouvoir s'y asseoir de nouveau en jouant les prétendant de sa majesté.
Loin de ces pérégrination,  Saraid Asling vient jouer les rêveuse,
apportant un vent de fraîcheur tout cela en compagnie de notre charmante nouvelle aventurière Beth Coste!

A la recherche de prédéfinis


Emmanuelle Hamer, ministre de la santé

ILa ministre de la santé est l'élément qui fait tâche dans la bonne société ambrosienne, un phrasé roturier, franche et n'arrondissant en rien les angles, elle est brute de décoffrage, voir nature peinture et elle s'en moque bien.
C'est un élément étonnant à la cours et il est de nature à ce que les courtisans ou les dignitaires à sang bleu ne l'apprécient guère à cause de son manque de distinction mais qu'importe pour elle! Elle est là pour déranger! En savoir plus +

Shard Auguste, journaliste fouille merde

Ce personnage est là… pour faire chier ! Il a voué sa vie à déterrer les secrets des uns des autres, à dévoiler les magouilles, à mettre dans de beaux draps les personnes les plus respectées, et les intouchables.En savoir plus +



D'autres personnes vacants




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/


avatar

Âme errante de l'Antre.

Messages : 15
Date d'inscription : 11/06/2017
Age : 31

MessageSujet: Re: Les Chroniques d'Ambrosia Mar 3 Oct 2017 - 14:36

Salutation! Voici des nouvelles des Chroniques d'Ambrosia, en pleine période d'Event! Very Happy

Les Chroniques d'Ambrosia
News de 09/17
Statistiques :

31 comptes inscrits:

22 joueurs - 8 DC
29 validés - 1 Inactifs
6 Grands -9 Dignitaires
11 Peuple -3Pupilles



News en bref :

•02/10/2017: PNJ étoffé
•28/09/2017: Rajout à l'Atlas
•20/09/2017: Ajout à l'annexe : la vie ambrosienne
•18/09/2017: Lancement du Bal du renouveau (Event)
•18/09/2017: Lancement du Festival du renouveau (event)



les derniers arrivants


La sublime Adrianne Langlois  est parvenue à la cité, s'offrant le luxe de récupérer le Moulin Rouge, mais elle n'a pas été la seule à débarquer parmi nous. Une des demoiselle de compagnie de l'Impératrice s'est joint à sa venue Mérèphaïne d'Argosme ainsi que celle de Matilda Rosebury, demoiselle des vices et délices.

Le festival du renouveau


Le bal du renouveau était un incontournable !  Les danses, et la fête étaient au programme du palais. Mais en quoi est-ce que cela concernait-il le commun ? Eh bien, promenez-vous un peu, dans les rues… plutôt, venez sur le deuxième cercle ! Là se trouve la compensation du commun :  sur toutes les places, de grandes toiles sont traditionnellement tendues entre les bâtiments, des braseros sont installés un peu partout pour offrir un peu de chaleur aux personnes venues pour jouir de cette magnifique soirée de festivités. Partout dans la ville sont disposés des musiciens, le plus souvent à titre gratuit, qui jouent des airs traditionnels, des airs du commun, des ballades, des ritournelles, des chansons à boire. Le palais offre cidre, bière, et victuailles à profusion !  L’impératrice régale ! Et telle une fête des fous, tout le monde chante danse, bavarde, avec tout le monde. Partout, les enfants jouent dehors. Ce soir-là, ils peuvent veiller tard.

Il n’est pas question d’office religieux, ou très peu, mais de simple fête, les artificiers impériaux font lui dans le ciel mille et une fusées d’artifice, souvent, c’est le moment de l’année où les couples se déclarent leur flamme, ou demandent à un prêtre de la mère d’officialiser leurs vœux… en somme, c’est une nuit magnifique. Historiquement, c’est une nuit, presque à chaque fois, sans nuage, à mille et une étoile.

Mais cette année, c’était particulier, et une certaine effervescence pouvait se sentir dans l’air… en même temps, le bal du renouveau allait de pair avec un autre évènement que beaucoup de voyaient qu’une à deux fois dans sa vie, et que peu de personnes aspiraient à revoir aussi tôt : : le bal des prétendants. Théoriquement, cela signifiait que tous les prétendants s’étaient déclarés, et que l’impératrice commençait déjà à réfléchir au bon choix parmi eux. Mais en plus il y avait cette rumeur, et tous s’attendaient à entendre quelqu’un annoncer le nom de l’heureux élu dès aujourd’hui, ce qui donnerait lieu à des libations ou à des huées. Mais personne ne voulait rater ce moment ! En bref, tout le monde était prêt à profiter un maximum de cette fête ! Et qu’il puise neiger à gros flocons n’empêchait pas les gens de sortir en masse de chez eux. Les observateurs de la météo disaient qu’e tmpête arriverait dans la soirée… mais personne n’en croyait un mot. C’était la fête du renouveau !  Cela ne pouvait pas arriver tant les dieux voyaient d’un bon œil cette fête, n’est-ce pas ! N’est-ce pas ?

Le baldu renouveau


  Les parures du palais s’assemblent dans les teintes de l’Empire, alors que le manteau blanc s’épaissit sur la capitale, à l’intérieur du palais, le rez-de chaussée s’est enveloppé de couleur brunes et cuivres, arborant l’emblème de l’Empire, veillant sur la présentation des convives. Ce soir, il paraitrait que sa majesté choisirait un prétendant, ou informerait son choix sur l’un des candidats. Les avis divisés agitent les premiers invités, parvenu sous les flocons de neige, jusqu’au lieu.

  A l’entrée de la cour impériale, les gardes prennent les cartons d’invitation, l’on ne reçoit pas n’importe qui dans les entrailles du palais, les invitations ne sont entre les mains que des Grands, des Dignitaires reconnus et leurs cavaliers ont leurs identités de vérifier.
  Ce n’est pas de la paranoïa, c’est toujours ainsi alors que les courtisans déjà à demeures se pressent, les plus grands convives seront présent.

  Le Renouveau trouve son existence . On fête le changement d’année, et c’est à cette événement que l’Empire a choisi de proposer le Bal des prétendants.

  Tous ceux s’étant déclarés pourront obtenir une danse de l’Impératrice, sous le couvert des masques, qui dissimulent les visages. Point de déguisement outranciers, mais des tenues parfaites, le plus souvent arborant les emblèmes des pays. Une rumeur parle du choix d’un candidat dès ce soir, et l’on marmonne des idées, des suppositions !

  Le froid est présent et les âtres du palais redoublent de vigueur pour chauffer l’assemblée qui arrive, sous les énormes flocons, les météorologues prédisent la tempête mais n’en croit un seul mot, préférant penser à l’exquise situation, à la fête au palais et celle des rues !

  Dans la demeure impériale, l'on attends, l'Impératrice ferait son arrivée en temps et en heure, pour l'instant les regards observent qui ou quoi est déjà arrivés, l'on s'attends à boire les meilleurs vins et champagnes et déguster le plus parfait des buffets, sous le son des meilleurs musiciens.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/


avatar

Âme errante de l'Antre.

Messages : 15
Date d'inscription : 11/06/2017
Age : 31

MessageSujet: Re: Les Chroniques d'Ambrosia Mer 1 Nov 2017 - 16:35

Bonjour cher partenaire, j'espère que vous n'avez pas mangé trop de bonbon pour Halloween voici quelques nouvelles des Chroniques!

Les Chroniques d'Ambrosia
News du 10/17
Statistiques :

33 comptes inscrits:

21 joueurs - 11 DC
29 validés - 3 Inactifs
7 Grands -8 Dignitaires
10 Peuple -4 Pupilles



News en bref :

•09/10/2017: vidéo du forum
•20/10/2017: Mise à jour de l'intrigue principal



les derniers arrivants


Le fringuant Albéric de Frémont est arrivé par navire pour suivre son pupillat à la cité ambrosienne, nul doute qu'il va faire des ravages parmis nous, tout autant que le jeune Auguste Shard mais certainement pas pour les mêmes raisons. En tous les cas, Ameth nous envoie l'un de ses Protecteur de la foi en Ameth Daeron Azuran

La vidéo du forum


Voici la vidéo teaser du forum, réalisée par Symphony sur PRD!





Personnages recherchés


EUPHERUS ROBLOIS DE SOURDAN, corsaire impériale

Frère de Mérèphaïne d'Argosme (PJ), Euphérus est corsaire de sa majesté, mais aussi membre du sang de Neiman, une confrérie au service de l'Empire avant tout, qui oeuvre pour la protection de celui-ci avant tout. Plongé dans les intrigues avec ce personnage vacant! En savoir plus +

LAWRENCE WELTON, caventurier

Archétype de l'aventurier, n'hésitez pas à le faire pilote aérien ou autre qui accentuera ce côté. L'important est de savoir que le jeune homme s'est dressé contre l'Empire, estimant qu'il n'avait pas à faire son pupillage, mais qu'il l'a surtout fait pour se dresser contre son père (pj). En rentrant en Ambrosia il va apprendre la mort de sa mère. A vous de voir s'il se livre aux autorités ou pas.En savoir plus +

Charles Rivère, Commandant de la gendarmerie impériale

Personnage droit et intègre, il est l’archétype du bon agent des forces de l’ordre en fin de carrière, blasé. Pas toujours apprécié, il est néanmoins quel : qu’un de compétent et d’attentif à son travail. C’est en quelque sorte l’un des chiens de chasse du limier, enquêtant là où le ministre ne peut pas se déplacer lui-même… En savoir plus +




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniqueambrosia.forumactif.org/

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Les Chroniques d'Ambrosia

Revenir en haut Aller en bas

Les Chroniques d'Ambrosia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Les Chroniques d'Ambrosia
» Chroniques du Monde émergé
» Les Chroniques de krondor
» Chroniques de la Tour de Laura Gallego Garcia
» Où débute l'histoire mouvementée d'Ambrosia Castelorge...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Annuaire forum rpg : L'Antre du rpg :: Les prestigieux Trésors de l'Antre :: Forums rpg -punk-